• Ce matin

     

    L'aube, blanche, s'est posée là
    Comme un pépin sur du coton
    Et les arbres éprouvés saluent,
    Leurs branches lasses
    D'avoir tenu toute la nuit.
    Il fait bon, mais à peine
    Et le soleil par un bout de fenêtre
    Me réveille
    Me brûlant gauchement les yeux.
    Crétin !

    Voilà, petit poème du réveil...

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 29 Juin 2006 à 10:54
    po-aime
    Très joli poème ! C'est toi qui l'as écrit ? C'est très frais !
    2
    Jeudi 29 Juin 2006 à 11:55
    Merci
    bah oui, en fait; merci beaucoup...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :